« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Arsenal : à 18 ans, Gabriel Martinelli fait déjà beaucoup parler de lui

Un nouveau baby gunner est né.

Arsenal : à 18 ans, Gabriel Martinelli fait déjà beaucoup parler de lui

Oubliez Nicolas Pépé, Dani Ceballos ou David Luiz, la meilleure recrue du début de saison s’appelle Gabriel Martinelli.

Premier renfort de l’été pour Arsenal, l’attaquant brésilien n’a pas fait beaucoup de bruit lors de son arrivée par rapport à la retentissante signature de l’ailier lillois et des 80 millions d’euros déboursés pour sa venue.

Pourtant, l’ancien joueur de Ituano au Brésil est en train de pousser la porte de l’équipe première en ce début d’exercice.

Auteur d’un doublé la semaine dernière pour sa première titularisation en League Cup face à Nottingham Forest, l’espoir auriverde a récidivé hier contre le Standard de Liège pour sa première soirée européenne, ajoutant même une magnifique passe décisive à sa copie. Il est d’ailleurs devenu, à 18 ans et 107 jours, le plus jeune joueur de l’histoire du club anglais à marquer au moins deux buts dans un match européen.

Martinelli aura sa chance dans les semaines à venir

Alors que son entraîneur Unai Emery avait fait tourné une nouvelle fois pour ce match de Ligue Europa, la pépite des Gunners a été le jeune élément le plus en vue de la rencontre, passant même tout près d’un triplé. Pour le plus grand bonheur de son coach après la rencontre.

« Nous devons donner leur chance aux jeunes et ils la saisissent. Ils sont tout proches de pouvoir jouer avec nous au plus haut niveau. Ils démontrent qu’ils peuvent être performants. Ils jouent bien, c’est très bon » a tout d’abord analysé le manager basque avant d’évoquer le cas Martinelli : « La première chose à laquelle il pense, c’est d’aider l’équipe. Il a été parfait durant la pré-saison, il a toujours été avec nous. Je lui ai parlé pour lui dire de rester calme. Quand les opportunités se présenteront et qu’il aura toujours cette faim, il fera de bonnes choses. Son activité est impressionnante. il préfère jouer ailier gauche. Je l’utilise comme attaquant parce qu’il a évolué à ce poste au Brésil. »

A l’image de Bukayo Saka, titularisés deux fois de suite en Premier League, après des débuts prometteurs en Coupe d’Europe, Gabriel Martinelli pourrait avoir sa chance lors des prochaines échéances avec Arsenal.

En plus des Reiss Nelson, Joe Willock ou encore Mattéo Guendouzi, le futur s’annonce radieux du côté de l’Emirates Stadium.

par :

Cette news Arsenal t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter