« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Areola, Buffon : Tuchel a tranché !

par :

L’entraîneur du PSG a choisi… de choisir.

Areola, Buffon : Tuchel a tranché !
Présent en conférence de presse à la veille du déplacement face à Angers, Thomas Tuchel s’est exprimé sur ses deux portiers principaux.
Alphonse Areola a disputé 30 matchs toutes compétitions confondues, tandis que son aîné italien en a joué 23. Une tendance que l’on ne devrait pas voir la saison prochaine selon leur entraîneur.
« On ne peut pas continuer comme ça. Je pense que nous sommes le premier club dans l’Histoire du foot à avoir fait ça. Ce n’est pas possible de continuer comme ça. »
L’arrivé de l’ancien gardien de la Juventus avait déjà provoqué un certain scepticisme quant à la hiérarchie trouble qu’elle allait provoquer entre les deux gardiens.
Tuchel a pu maintenir ce turnover même si cela n’a pas été simple, et a rendu hommage aux deux hommes pour cela.
« C’était seulement possible parce que Gigi et Alphonse sont deux personnalités exceptionnelles. Les deux sont vraiment unis et se sont poussés mutuellement. »
Malgré cette bonne entente, il n’y aura donc qu’un numéro 1 aux cages lors de la saison 2019/2020.
« On fonctionnera différemment. C’est un poste spécial où il faut avoir de la confiance et enchaîner. »
On peut logiquement penser qu’Alphonse Areola tiendra la corde pour être l’option privilégiée à ce poste, même si Tuchel a indiqué que ce n’était pas encore décidé.
Gianluigi Buffon (ou Areola) acceptera-t-il un rôle de doublure ? Réponse dans les mois à venir.

Retrouvez toute l'actu mercato de Paris Saint-Germain / PSG

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.