FR

Andrea Raggi et l'instinct animal

par

Le défenseur italien veut remonter la pente avec l’ASM.

18ème du classement, Monaco semble déjà sous pression dans les compétitions où le club est engagé.
Lors de la conférence de presse qui s’est tenue aujourd’hui avant la réception de Rennes, le défenseur italien n’a pas caché son inquiétude sur la situation.

On n’est pas bien de tous les côtés, défense, milieu, attaque. Il faut s’améliorer très vite. (…) Je trouve qu’on est plus faible dans la tête.

Taulier du vestiaire et de l’effectif dans lequel il est présent depuis 2012, Raggi ne s’est pas caché.
Mis en difficulté notamment contre Dortmund, il sait qu’un rebond passera par de bonnes performances de la part des cadres.

Il faut donner quelque chose en plus, je pense à moi, à Suba, à Kamil (Glik), à Radamel (Falcao), à Jovetic… C’est comme ça. Il faut prendre ses responsabilités car l’équipe est jeune.

Arrivé il y a un an, Stefan Jovetic fait partie des joueurs majeurs cités par l’italien.
Cependant, l’attaquant monténégrin est encore blessé, tout comme Rony Lopes, également important dans l’attaque monégasque.
Avec leur retour, il y aurait de quoi espérer viser davantage de victoires lors des prochaines journées.

J’ai confiance. On n’a jamais été dans une période comme celle-là, on a eu des départs difficiles parfois et on s’en est toujours sortis. Le podium ce sera compliqué mais on y croit. Je ne suis pas inquiet mais il faut gagner vite.

Rennes, qui n’est pas non plus au mieux, se dressera sur la route des hommes de Jardim dimanche à 17h00.
Un match où Andrea Raggi espère voir « onze animaux » sur le terrain.

Retrouvez toute l'actu mercato de ASM - Monaco

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.