7 choses à savoir sur Giovani Lo Celso, la nouvelle star du PSG

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

D’après le journal Rosario 12, le Paris-Saint-Germain et Rosario Central auraient trouvé un accord pour le transfert de Giovani Lo Celso. Voici 7 choses à savoir sur la nouvelle pépite du football argentin.

1. Sa fiche d’identité

Nom : Giovani Lo Celso

Age : 20 ans

Nationalité : Argentine

Poste : Milieu offensif

2. Il n’est pas maladroit balle au pied 

Positionné en soutien des attaquants du côté de Rosario, Lo Celso sait se montrer décisif dans l’avant-dernier geste. Fin dribbleur, l’Argentin est surtout un passeur hors pair.

Pour sa deuxième apparition en championnat, il ne tarde pas à se mettre en évidence en mettant Marco Ruben sur orbite pour l’égalisation de son équipe.

3. Il est l’un des plus grands espoirs de son pays

A tout juste 20 ans, le meneur de jeu est en 38e place du classement des meilleurs joueurs de moins de 20 ans, selon la Gazzetta dello Sport.

Pour donner une idée de son talent, il est classé juste devant Ousmane Dembélé (Rennes) qui n’en finit pas d’éclabousser la Ligue 1 de son talent. Le ton est donné.  

celso

 

4. Il pourrait bien aller aux Jeux Olympiques

Si Mauro Icardi (Inter Milan) et Paulo Dybala (Juventus) devraient occuper le front de l’attaque argentine lors des Jeux Olympiques, rien n’est encore joué dans l’entre jeu.

Au milieu d’éléments plus aguerris comme Iturbe (Roma), Paredes (Empoli) voire même Ocampos (non, on déconne),  Lo Celso a une carte à jouer et pourrait s’inviter à Rio. Mais la concurrence risque d’être féroce.

 

celso

5. Il est fan de Di Maria

Comme Angel Di Maria, Giovani Lo Celso est né à Rosario. Comme lui, il fait parler sa patte gauche avec l’équipe locale du Central. Et avec son talent, les comparaisons avec l’ailier parisien n’ont pas mis longtemps à se faire entendre.

Il devrait pourtant débarquer plus vite que Di Maria au PSG. Courtisé de toute part, la perspective d’évoluer avec son idole a du peser dans la balance.

6. Il a mis Diego Simeone dans sa poche

Avant que le PSG ne passe à l’action, Lo Celso avait déjà tapé dans l’oeil de nombreuses écuries. Parmi elles, l’Atletico Madrid et surtout son technicien Diego Simeone.

Sous le charme, l’entraîneur des Colchoneros aurait adoré attirer Lo Celso du côté de Madrid. L’Atletico était même prêt à aligner 9 millions d’Euros. Puis Paris est passé par là. Et tant pis pour « El Cholo ».

simeone

7. Il ne devrait pas débarquer de suite à Paris 

Si le père de Giovani est venu visiter les installations du PSG, son club de Rosario aimerait pouvoir conserver le joueur, au moins jusqu’en décembre.

Giovani devrait donc évoluer jusqu’à la fin de saison en Argentine, le temps d’accumuler du temps de jeu supplémentaire avant de faire le grand saut vers l’Europe, au mieux en 2017.

 

celso

 

Tu en veux encore ?

Capture


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe