MD

Les 6 raisons de croire à la remontada du Real Madrid

par

Avec une défaite concédée lors du match aller face à Wolfsburg (2-0), le Real Madrid n’a que 19% de chances de se qualifier. Pire, après une défaite en quart de finale aller, la Maison Blanche n’a jamais réussi à redresser la barre pour valider son billet pour les demi-finales. Il existe pourtant bien des raisons d’y croire. En voici 6.

1. La « remontada », spécialité madrilène

Pour espérer se qualifier, le Real Madrid est condamné à réaliser une «remontada». Chose qu’il n’a plus faite depuis 14 ans (1-2, 2-0 face au Bayern Munich en 2002).

Mais l’histoire montre que ces« remontadas » sont indissociables de l’ADN de la Maison Blanche. Cette situation, les Madrilènes l’ont connu onze fois. Huit fois ils ont réussi à inverser la tendance, soit 73% de réussite. 

Le Real n’est pas du genre à se contenter des 19% de chances qu’on veut bien lui coller.

2. Wolfsburg est à la peine en championnat

Wolfsburg a beau s’offrir une bouffée d’oxygène sur la scène européenne, les Allemands sont moins convaincants en Bundesliga.

Sur les 4 dernières rencontres, Wolfsburg n’a engrangé que 2 petits points. Soit autant que Stuttgart, 12e. Seuls Hannovre (18e) et le Werder Brême (16e) font pire avec 1 point. Pas vraiment le meilleur moyen de faire le plein de confiance. 

3. Danilo sur le banc

Le latéral brésilien a vécu un calvaire lors du match aller. A lui tout seul, il symbolise les errements défensifs du Real face à Wolfsburg. Les Allemands ont d’ailleurs largement profité des espaces laissés par Danilo pour mettre les Merengues en difficulté.

Sa prestation calamiteuse (0 tacle réussi, 0 interception, 0 dégagement) n’a pas tardé à être critiquée. Danilo a donc réagi sur Instagram : 

Je sais ce que signifie défendre cet écusson (…) Je suis très fier d’être au Real Madrid et d’avoir ce public. Nous sommes tournés vers le match de mardi.

Pas suffisant pour convaincre Zinédine Zidane qui devrait lui préférer Carvajal, comme ce weekend face à Eibar (4-0). Ce devrait être le seul changement tactique de ZZ. 

4. Le Real joue sa saison

La défaite de Barcelone ce weekend a peut être relancé la Liga. Mais même à seulement 4 points derrière le leader catalan, difficile de croire à un sacre des Madrilènes (3e). Surtout qu’ils devront se défaire de leur rival de l’Atletico, 2e. 

Pas question pour le Real de se contenter d’une deuxième saison sans titre majeur. Le bilan jusque-là positif de Zidane en ressortirait terni.

Marca : « la tête froide et les boules chaudes »

S’ils veulent inverser la tendance, les Madrilènes devront sortir leurs « cojones ». On attend la prochaine photo de Cristiano dans le vestiaire.

 

 

5. Le Real a fait un non-match à l’aller

Le match aller est la rencontre où les Madrilènes ont le moins couru en Ligue des Champions cette saison. Devant des matches sans enjeu.

Ils ne peuvent faire que mieux au retour.

6. Ronaldo y croit dur comme fer

La star du Real Madrid a tenu à booster le peuple madrilène, sur la chaîne télé du club.

Mardi, ce sera une soirée parfaite, magique (…) nous allons obtenir la qualification. Nous devons courir, lutter et mettre de l’intensité durant 90 minutes. Il faudra garder son sang froid, faire preuve se patience et savoir souffrir dans les moments difficiles.

Ses coéquipiers ont donc la recette miracle pour la « remontada ». A eux de jouer.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.