US

Euro U21 : Les Bleuets éliminés

par

La deuxième phase de l’Euro espoirs aura été de courte durée pour nos Bleuets. En effet, les hommes de Sylvain Ripoll ont été éliminés par les Pays-Bas dès les quarts de finale.

Une malédiction qui continue

1988 ! Il faut remonter à 33 ans pour trouver trace d’un succès final des jeunes Bleus à l’Euro. Ce sont cette fois les espoirs Oranje qui auront enterré les envies de l’équipe de France de conjurer le sort. Alors que la sélection tricolore ouvrait le score par le biais du défenseur Dayot Upamecano (23è) sur son premier réel temps fort, elle rejoignait les vestiaires logiquement en tête. En seconde période, un mauvais placement du rennais Maouassa sur une action anodine permettait au jeune buteur de l’AZ Alkmaar Myron Boadu de remettre les siens à hauteur.

Déjà en difficulté en mars dernier, les français ont de nouveau vendangé, ne parvenant pas à reprendre l’avantage malgré leur domination certaine. C’est ainsi qu’Ikoné (66è) ou Houssem Aouar (90è) aurait pu offrir la victoire à leurs coéquipiers. Finalement, sur un contre assassin, Boadu, déjà buteur en première mi-temps, venait tuer les espoirs des Espoirs à dix secondes du terme de la rencontre (90è+3).

Se rattraper aux Jeux Olympiques

Il faudra vite oublier cette désillusion pour les jeunes coqs. En effet, du 22 juillet au 7 aout prochain, les Bleuets auront l’occasion de rattraper leur bévue à l’occasion du tournoi olympique, compétition à laquelle la France n’avait pas participé depuis 1996. Et qui sait, les A leur serviront peut être d’exemple dès juin prochain…

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.