US

3 raisons de se séparer de Zidane au Real Madrid

par

Après avoir relevé la tête contre le Deportivo en championnat (7-1), le Real Madrid a de nouveau touché le fond en Copa del Rey. Opposé à Leganés en quart de finale, les Madrilènes se sont faits éliminés malgré leur victoire au match aller.

Après avoir vu trois raisons pour lesquelles le Real devrait conserver Zinedine Zidane après cet échec, en voici trois autres de se séparer de l’entraîneur français.

1.Des résultats de plus en plus catastrophiques

Cette saison, tout avait bien commencé pour les Merengues avec deux victoires en Supercoupes d’Europe et d’Espagne. Mais depuis, ils enchaînent les déceptions. Face à Leganès, le Real Madrid a été éliminé pour la première fois de son histoire en Copa del Rey après avoir gagné le match aller à l’extérieur.

En championnat la situation n’est guère meilleure. 4e à 19 points de retard sur Barcelone, le club doit batailler pour conserver une place qualificative pour la Ligue des Champions.

Si le mondial des Clubs est venu remonter un peu le moral en décembre, l’avenir s’annonce lui plus sombre.

Une irrégularité qui pourrait être fatale le 14 février prochain en Ligue des Champions. En cas d’élimination en huitième de finale face au PSG, du jamais vu pour le Real depuis 2010, on voit mal le coach français rester en place.

Lui-même en était conscient mardi soir en conférence de presse :

C’est un échec et j’en suis le responsable. Je suis très déçu, c’est vraiment très dur […] Bien sûr que je joue mon poste face au PSG, c’est très clair

2.Des choix qui interrogent

Longtemps protégé par ses résultats, Zinedine Zidane voit surgir désormais des critiques sur ses choix. A commencé par ceux face à Leganés mardi. Accusé de se montrer trop confiant, il laisse au repos Ronaldo, Bale, Kroos ou encore Marcelo.

Une volonté d’avoir une équipe B de haut niveau qu’il a toujours eu depuis ses débuts à Madrid. Mais contrairement à la saison passée, le banc du Real est cette année bien moins au niveau. La faute à un mercato d’été mal géré.

Il se retrouve avec des jeunes comme Ceballos ou Hernandez, encore trop tendres, et n’a aucune doublure pour Benzema en pointe. Les pépins physiques de Carvajal l’ont aussi poussé à mettre en avant Achraf Hakimi, un jeune de la formation.

Son coup de poker pendant le Clasico, avec la titularisation de Mateo Kovacic à la récupération, avait également laisser les observateurs perplexes. Ce jour-là, Zidane avait d’ailleurs attendu longtemps avant de faire des changements alors que son équipe était menée.

3.Il ne parvient pas à trouver la solution

Face à sa première crise au Real Madrid, Zidane peine à corriger le tir. Chacune de ses tentatives a échoué, même si l’ancien milieu tente, semaine après semaine, de rassurer tout le monde.

Quand il est arrivé, il était parvenu à remettre à flot le navire madrilène, pourtant sérieusement mis à mal par son prédécesseur, Rafael Benitez. Il doit désormais tenter de « se corriger lui-même » comme le disait Jorge Valdano dans AS.

Un autre ancien de la maison, Santiago Cañizares, estime lui dans l’Equipe qu’il n’est plus l’homme de la situation :

Depuis septembre, on attend qu’il soit capable d’inverser la dynamique, avec des ajustements tactiques. Il ne l’a pas réussi

Zidane continue lui de voir du positif, comme il l’a encore rappelé en conférence de presse aujourd’hui :

Il faut sortir la tête de l’eau et avec cette équipe nous pouvons changer les choses. Je suis le seul qui voit du positif. Et il y en a. Je ne dis pas ça pour me protéger. Nous avons fait des choses bien cette année et nous devons essayer d’enchaîner

Si l’entraîneur souligne à cette occasion le soutien que lui accorde le club et le président en ce moment, pas sur que le Real Madrid décide à terme de le garder. Zidane lui-même ne sait pas ce qu’il fera d’ici juin :

Non, je n’ai pas décidé de ce que je ferai à la fin de la saison. Je vis au jour le jour. Tu peux signer un contrat de dix ans, mais cela ne sert à rien

Retrouvez toute l'actu mercato de Real Madrid

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.