US

3 preuves que Glik est la meilleure recrue de l’été

par

Devenu taulier de la défense monégasque en un rien de temps, Kamil Glik a prouvé que les dirigeants du Rocher avaient eu raison de venir le chercher. Le Polonais est même la meilleure affaire de cet été.

1. Un bon rapport qualité/prix

Acheté 11 millions d’euros par Monaco cet été, Kamil Glik est un défenseur assez cher. Mais lorsqu’on voit ses performances, son prix ne semble pas étonnant.

Pour le même montant, l’Olympique Lyonnais a acheté Mapou Yanga Mbiwa, avec un niveau totalement différent.

S’il avait évolué dans un club plus prestigieux, Monaco aurait sûrement du largement hausser son offre pour obtenir le joueur.

11 millions d’euros pour un joueur comme celui-là, ça ne semble pas de trop !

2. Il marque souvent

Certains défenseurs se contentent d’assurer leurs tâches à l’arrière.

Kamil Glik vient lui régulièrement aider ses coéquipiers lorsqu’ils ont du mal à marquer. En 11 journées de Ligue 1, le Polonais a inscrit 3 buts.

Le défenseur de Monaco claque aussi en Ligue des Champions. Son but face au Bayer Leverkusen a permis à son équipe de prendre un point à domicile.

Le bilan offensif de Kamil Glik est meilleur que celui de Nabil Fékir qui n’a marqué que 2 buts en Ligue 1.

3. Glik, un patron derrière

Si Monaco joue les premiers rôles en Ligue 1 cette saison, c’est notamment grâce à la hausse de ses performances défensives.

Avec Glik, les Monégasques ont un joueur sur qui ils peuvent compter. Ses interventions pleines d’autorité rassurent toute l’équipe.

Un défenseur comme Kamil Glik, c’est pour un attaquant de Ligue 1 un combat de 90 minutes au plus haut niveau.

Retrouvez toute l'actu mercato de ASM - Monaco

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.