US

2016 – 2018 : Deux années couronnées de succès pour Zidane entraîneur du Real Madrid

par

Depuis son intronisation à la tête du Real Madrid en tant qu’entraîneur principal le 4 janvier 2016 (après avoir été l’adjoint de Carlo Ancelotti puis entraîneur de l’équipe B), on peut dire que Zinedine Zidane n’a pas perdu de temps. Celui dont on dit qu’il est né avec une belle étoile, a ainsi remporté la Ligue des Champions moins de 6 mois après son arrivée puis a réalisé la saison quasi parfaite l’année suivante en faisant le doublé Ligue des Champions/Liga qui n’avait pas été réalisé par la maison blanche depuis soixante ans (1957).

A son actif donc, une Liga, une Supercoupe d’Espagne, deux Ligues des Champions, deux Supercoupe d’Europe et deux Coupe du Monde des Clubs devenant au passage le second entraîneur le plus titré de l’histoire de la Casa Blanca (devancé seulement par Miguel Munoz). Un bilan quasi parfait donc, bien évidemment orné de plusieurs distinctions individuelles comme le titre de meilleur entraîneur de l’année 2017 remis par la FIFA.

Au total, il a dirigé 116 rencontres avec le Real Madrid, pour 84 victoires, 21 matchs nuls et 11 défaites. Difficile de faire beaucoup mieux même si on le sait au Real Madrid l’exigence en terme de résultats est telle qu’avec le début de saison mitigé du Real et la défaite cinglante contre le Barça à Bernabeu (0-3) juste avant Noël, beaucoup de supporters madrilènes ont déjà oublié ses deux premières saisons extraordinaires.

L’ancien numéro 10 des Bleus aura l’occasion de faire taire les sceptiques, s’il le fallait, dès les 1/8e de finale de Ligue des champions qui verront le Real Madrid affronter le Paris Saint Germain et son attaque surpuissante (Cavani-Mbappe-Neymar) en février prochain. On a déjà hâte d’y être.

Retrouvez toute l'actu mercato de Real Madrid

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.