« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

18 octobre 2005 : le jour où Thierry Henry est devenu le « King » d’Arsenal

Une soirée où l’attaquant français est entré dans l’histoire des Gunners.

18 octobre 2005 : le jour où Thierry Henry est devenu le « King » d’Arsenal

Le 18 octobre est une date spéciale pour le club londonien d’Arsenal. C’est le souvenir de l’avènement d’un joueur hors norme qui a écrit définitivement sa légende un soir de Ligue des Champions à Prague.

Opposés au Sparta en phase de groupes de C1, les Gunners savent que l’opportunité est belle de permettre au capitaine du soir de devenir le meilleur buteur de l’histoire du club anglais.

Détenu alors par Ian Wright, le record va être égalé dès la première mi-temps par le champion du monde français.

Servi à l’entrée de la surface légèrement excentré sur un long ballon, Henry réalise un contrôle sublime du talon et se retourne face au but, puis, alors qu’il a le soutien de Robin Van Persie, le fantastique numéro 14 décide d’envoyer un extérieur du pied enroulé somptueux qui vient mourir dans le petit filet.

228 buts pour Henry, loin devant les 185 de Wright

Avec 185 réalisations, Titi rejoint Wright mais ne compte pas s’arrêter là. En deuxième période, Robert Pires adresse un superbe ballon dans le dos de la défense pour son attaquant qui ne se fait pas prier pour transformer le caviar en but.

Le voilà alors « Arsenal record goalscorer » comme disent les Anglais. Au total à la fin de sa carrière avec les Canonniers, le meilleur buteur de l’histoire des Bleus aura fait trembler les filets à 228 reprises.

Il n’y a qu’un seul véritable roi dans le nord de Londres et il s’appelle Thierry Henry.

par :

Cette news Arsenal t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter