LEYA ISEKA calme le jeu pour sa clause

Prêté sans option d’achat par Anderlecht, Aaron Leya Iseka pourrait quitter l’Olympique de Marseille d’ici janvier, s’il n’obtient pas un certain temps de jeu. Néanmoins, si le jeune belge peut retourner en Belgique dès l’ouverture du mercato hivernal, l’attaquant de 18 ans peut aussi rester s’il le souhaite.

C’est en tout cas ce qu’il a indiqué à La Provence :

Le prêt est sans option d’achat, mais on ne sait jamais ce qui peut arriver. Je ne sais pas trop ce qui va se passer, on verra comment la saison va se dérouler. Il ne faut pas oublier la clause. Je ne me casse pas trop la tête là-dessus, ce n’est pas du tout un problème. La clause ? Je dois disputer dix matchs et un nombre de minutes précis. S’il y en a moins, on s’assoit autour d’une table et je décide si je veux rentrer ou pas. J’ai le dernier mot.

Aaron-Leya-Iseka


Cette news Anderlecht t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable