C’est tout bon pour l’Algérie

Deux victoires en deux matchs. Bilan parfait pour l’Algérie de Christian Gourcuff qui s’est imposé ce mercredi à Bilda face au Mali (1-0). Dominateurs tout au long de la rencontre, les Fennecs ont trouvé la faille en fin de partie par Carl Medjani. Un début d’éliminatoires idéal pour les récents huitièmes de finaliste de la Coupe du monde.

Héroïques face à l’Allemagne lors du dernier Mondial, les Algériens ne sont pas passés loin d’un authentique exploit.

De retour pour la campagne des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2015, les « Guerriers du Désert » s’affirment comme les principaux favoris du groupe B qui comprend le Mali, le Malawi et l’Ethiopie.

Emmenés par Yacine Brahimi, Sofiane Feghouli et Islam Slimani, l’Algérie a su trouver la faille dans une défense malienne bien regroupée.

Grâce à l’expulsion de N’Diaye à la 69e minute, les hommes de Christian Gourcuff ont profité des espaces pour enfin trouver la délivrance sur un but de Carl Medjani (1-0).

Dans un stade Mustapha Tchaker en ébullition, les coéquipiers du Rémois Aïssa Mandi se sont, tout de suite, affirmés comme les patrons sur le terrain.

Le Malawi déjà décisif ?

Toujours marquée par la mort d’Albert Ebossé, l’avant-centre de la JS Kabylie, tué le 23 août dernier par ses (pseudo) supporters, l’Algérie a su faire abstraction de ce terrible drame pour offrir au public une prestation de haute voltige.

Dès la 4e minute, les Fennecs ont été dangereux avec une reprise de Mahrez sur le poteau.

7 minutes plus tard, Yacine Brahimi trouvait le poteau à la suite d’un coup franc parfaitement tiré aux 25 mètres (11e).

Malgré un petit trou d’air après la mi-temps, les vainqueurs de la CAN 1990 ont repris le jeu à leur compte devant une équipe du Mali complètement déboussolée en dépit de la présence de Seydou Keita, le milieu de terrain de l’AS Roma.

Seule une tentative de Mustapha Yatabaré, l’ancien joueur de Guingamp, a fait trembler le stade.

Mais M’Bohli veillait pour préserver sa cage inviolée (60e).

Après une victoire en Ethiopie le 6 septembre dernier, l’Algérie confirme sa forme de la Coupe du monde au Brésil.

Avec Christian Gourcuff à sa tête, « El Khadra » devient une nation phare du continent africain. Pour preuve, les Algériens sont en tête du groupe B après deux rencontres avec 6 points devant le Mali et le Malawi (3 points chacun).

Le prochain match de qualification aura lieu au Malawi le 11 octobre prochain.

En cas de succès, l’Algérie serait extrêmement bien partie pour participer à deuxième CAN consécutive.

 


Cette news En Avant Guingamp / EAG t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable