Messieurs les arbitres, il faut ouvrir les yeux !

L’arbitre peut changer le cours d’un match. Une mauvaise décision et tout bascule. Influents sur le déroulé d’un match, les hommes en noir ou en jaune peuvent commettre des bourdes monumentales. C’est cadeau pour vous !

La main de Thierry Henry

France – Irlande, 18 novembre 2009.

Les Bleus sont poussés en prolongations. Mais, à la 102e minute, Thierry Henry sort sa « baguette magique » et dépose le ballon sur la tête de Gallas.

L’arbitre n’a rien vu.

C’est tout bénef pour les Tricolores qui se qualifient pour la Coupe du monde 2010.

On connait la suite…

 

La mimine de Vata

« Je sais ce qu’il faut faire pour gagner une Coupe d’Europe ».

C’est un Bernard Tapie très remonté qui a prononcé ses mots après la demi-finale de Ligue des champions entre le Benfica et l’OM.

Sur un corner, Vata marque clairement de la main. Marseille est éliminé.

Deux ans plus tard, les Phocéens se rattrapent et remportent le trophée.

Qu’est-ce qu’il disait Bernard Tapie ?

 

Allemagne – Angleterre

Nous sommes à la Coupe du monde 2010.

L’Angleterre est mené 1-2 par les Allemands lorsque Frank Lampard envoie un missile dans les buts de Manuel Neuer.

Tout le stade croit à l’égalisation sauf Monsieur Larrionda, l’arbitre de la rencontre.

Au final, les Anglais s’inclineront 1-4 ! Cruel.

 

Le mystère 1966

But ou pas but ? Le suspense reste entier.

Lors de la finale de la Coupe du monde entre l’Angleterre et l’Allemagne, Geoff Hurst inscrit un but qui fait encore parler aujourd’hui.

L’Université d’Oxford a même analysé les images pour savoir si le ballon était entré. Pour eux, il n’y a aucun doute.

Mais en Israël, une société a démontré, images à l’appui, que le ballon n’était pas rentré.

A vous de juger !

 

Le croc-en-jambe de Fabrizio Ravanelli

C’est lui le maître de la simulation.

Beaucoup l’ont imité mais personne ne l’a jamais égalé.

En 1997, lors d’un PSG – OM, le Transalpin s'embronche dans la surface de réparation.

Un geste maîtrisé à la perfection. Penalty, but derrière.

Marseille s’impose 2-1 au Parc des Princes. CQFD

 

Le cheikh sort les griffes

Lors du Mondial 1982, la France se balade face au Koweït.

Alain Giresse croit marquer le 4e but mais une scène surréaliste va se passer.

Protestant contre des coups de sifflet, les Koweïtiens se sont arrêté de jouer.

C’est à ce moment-là que le cheikh Al-Sabah descend sur la pelouse et demande à ses protégés de quitter le stade.

Et stupeur, l’arbitre décide d’annuler le but.

Et ça marche !

Al-Sabah repart en applaudissant la foule.

Une scène incroyable qui n’a plus jamais été constatée en Coupe du monde.

 

Moreno déteste l’Italie

A domicile, la Corée du Sud était intouchable ou presque.

En 1/8e de finale de la Coupe du monde 2002, l’arbitre Bryan Moreno a tout sifflé contre l’Italie.

Une expulsion, un but refusé injustement. Au final, les Coréens gagnent 2-1.

Une injustice qui n’est toujours pas digéré de l’autre côté des Alpes.

 

L’attentat de Schumacher sur Battiston

Demi-finale de la Coupe du monde 1982, Allemagne – France.

Ce match est certainement la rencontre la plus mal arbitrée de tous les temps.

Le nom du coupable ? Le Néerlandais Charles Cover.

La France est éliminée aux tirs au but par la Mannschaft mais l’image qui restera à jamais gravée dans les mémoires, c’est celle-là !

 

La tête qui fait mouche

Lors de la saison 2012-2013, Leverkusen se déplace à Hoffenheim.

Sur un corner, le buteur maison du Bayer, Stefan Kiessling place une tête juste à côté.

Cependant, l’arbitre valide le but.

Une erreur incroyable jamais vue en Bundesliga.

 

La « Main de Dieu »

Diego Armando Maradona.

En quarts de finale de la Coupe du monde 1982 entre l’Argentine et l’Angleterre, Diego réalise certainement le plus beau match de sa carrière.

Un doublé qui propulse l’Albiceleste en demi-finale mais surtout CE but.

Dans 100 ans, on en parlera encore…

Pour la beauté du geste, Monsieur Ali Benacur, l’arbitre de la rencontre, est pardonné…

 


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

1 commentaire pour “Messieurs les arbitres, il faut ouvrir les yeux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable