Ils sont aveugles ou ils ont les pieds carrés ?

Comment faire pour rater ce genre d’occasions ? Seul face au but, l’attaquant parvient toutefois à manquer le cadre. Inimaginable et pourtant réel. Ces incroyables ratés se résument en un mot : immanquables !

Fahad Khalfan

18 ans et toutes ses dents mais certainement pas toute sa concentration.

Lors des Jeux Asiatiques en 2010, Fahid Khalfan manque un but tout fait.

Un raté absolument invraisemblable.

Titularisé avec le Qatar face à l’Ouzbékistan, Khalfan dribble le gardien et croit marquer dans le but vide. Raté.

Et dire qu’en 2022 la Coupe du monde se déroulera… au Qatar !

En plus des stades, il faudrait également construire des pieds aux attaquants.

Depuis, le pauvre Fahid n’a plus jamais enfilé le maillot de sa sélection.

 

Junior Malanda

Deux pour le prix d’un ! Après un raté exceptionnel face au Bayern Munich, le Belge a récidivé deux semaines plus tard face à Francfort.

A la réception d’un centre venu de la gauche, Junior préfère tirer sur le gardien au lieu de marquer.

A ce moment-là, le score est de 2-2 et on joue la 92e minute.

Ils sont vraiment sympas ces Belges quand même !

A Wolfsburg, l’ancien Lillois commence à être sifflé.

Étonnant ?

 

Luke Varney

Si, en 2012, Leeds s’est imposé facilement face à Southampton (3-0), la rencontre aura été marquée par un loupé mémorable.

Quand on dit « il est plus facile de le louper que de le marquer », la phrase prend tout son sens avec Luke Varney.

A moins d’un mètre de la ligne de but, l’Anglais trouve le moyen de ne pas marquer.

Ahurissant !

 

Kelvin Maynard

Défenseur du FC Antwerp en Belgique, Kelvin Maynard est entré dans l’histoire de son pays.

Un sauvetage en mer ? Sauver des enfants du feu ? Pas du tout.

Dans un palpitant Antwerp – Roulers, le défenseur se retrouve seul face au but après un cafouillage.

Les cages grandes ouvertes, Kelvin trouve le moyen d’envoyer un missile dans la tête du joueur présent sur la ligne.

Exceptionnel.

 

Arnaldo Vera

Actuel défenseur de San José en Bolivie, Arnaldo Vera a passé une grande partie de sa vie à Libertad (Paraguay).

Jusqu’à la fin de ses jours, le joueur de 34 ans se repassera cette action dans sa tête et tous les journalistes lui demanderont comment il a fait pour rater.

Face à Emelec en Copa Libertadores, Arnaldo prend le meilleur sur le gardien et se retrouve face au but vide.

Au lieu d’utiliser la finesse, le garçon d’Asuncion préfère la manière forte.

Malheureusement pour lui, le ballon atterrit sur la barre et par la même se ridiculise aux yeux du monde.

 

Neymar

Quoi Neymar est dans cette liste ? Et bien oui Messieurs, Dames.

Lors d’un match amical face à la Colombie, Neymar est comme d’hab titulaire.

Alors que le score est de 0-0, le latéral droit brésilien accélère et centre parfaitement pour le joueur du FC Barcelone.

A New-York, le public commence à se lever mais le numéro 10 de la Seleçao manque le plus facile.

Le ridicule ne tue pas, n’est-ce pas Neymar Jr ?

Pour autant, il reste et restera l’enfant chéri du Brésil.

 

Rocky Baptiste

4 633 515 ! Ce n’est pas le montant du transfert de Rocky Baptiste mais tout simplement le nombre de personnes qui ont vu sa vidéo sur « YouTube ».

Dans une petite bourgade du nord-ouest de Londres, la ville d’Harrow trouve son génie. Il s’appelle Rocky.

Numéro 10 et métronome de son équipe, R.Baptiste dribble le gardien de but avec une facilité déconcertante et se dirige tout droit vers les cages.

De rage, il veut transpercer le filet mais il parvient à manquer le cadre.

Un raté mémorable qui restera dans l’Histoire du football.

 


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable