Ces footballeurs qui ne feront pas Secret Story

Le football est souvent réputé pour être un sport d’idiots. Cependant, certains se distinguent avec des parcours dignes de grands philosophes. Non, le footballeur ne se sert pas que de ses jambes. La tête est primordiale. Mais, soyons honnêtes, les cas sont rares…

Adrian Mutu

Connu en France pour avoir résilié son contrat à l’amiable avec lAC Ajaccio pour rejoindre le Petrolul Plioesti en Roumanie, son pays natal, Adrian Mutu n’en reste pas moins un surdoué du football.

Malgré ses frasques extra-sportives, le bougre a réussi à joindre le football et le droit avec, au final, une licence à la clé.

Une explication sans doute à ses contrats négociés à la perfection, lui qui a évolué entre autres à l‘Inter Milan, Parme, Chelsea ou encore la Juventus Turin.

Maintenant direction l’Inde.

Bien joué le Mut’.

 Juan Mata

Redevenu titulaire à Manchester United sous l’ère Van Gaal, Juan Mata prend de nouveau plaisir à martyriser ses adversaires.

Buteur ce weekend face aux Queens Park Rangers, l’Espagnol retrouve une seconde jeunesse chez les Red Devils.

Sa première, il l’a passée à l’école de journalisme de Madrid. Grand fan de littérature, l’ancien milieu de terrain de poche de Chelsea aime se cultiver et apprendre ses classiques.

Un homme rare dans le foot.

Nigel de Jong

Oui, Nigel de Jong est  l’homme qui a explosé l’abdomen de Xabi Alonso lors de la finale de la Coupe du monde 2010.

Oui, Nigel de Jong a broyé la jambe d’Hatem Ben Arfa lors d’un Newcastle – Manchester.

Non, le Néerlandais n’est pas un idiot. Il possède une licence d’économie.

 « Ma mère m’a toujours dit qu’il y avait deux choses importantes dans la vie : la famille et l’éducation, a déclaré le joueur de l’AC Milan au Guardian en 2009. Il existe des exemples de joueurs qui font faillite et n’ont pas de diplôme pour rebondir. Le plus important pour moi était de finir mes études avant de voir de ce que le football pourrait me réserver » a-t-il ainsi expliqué en 2009 au Guardian

Pour le moment, le foot lui réserve la gloire et une place de titulaire dans l’une des plus prestigieuses équipes du Calcio.

Socratès

Son surnom ? « Le Docteur ». Rien que ça.

Certainement l’un des deux joueurs les plus élégants de l’Histoire du football avec Redondo, Socratès a réussi à joindre l’utile à l’agréable : le football et les études.

Le Brésilien, quart de finaliste de la Coupe du monde 1986 face à la France, possède un doctorat de médecine. Rien de plus banal pour cet homonyme d’un grand philosophe grec.

En 2011, le génie décède. RIP Socratès.

 

 

Clarke Carlisle

En 2013, Clarke Carlisle arrête sa carrière.

11 ans auparavant, l’Anglais entre dans l’Histoire de son pays en devenant le footballeur le plus intelligent de Grande-Bretagne grâce à un show organisé par la BBC.

En 2011, Clark cloue le bec à Bertrand Renard et à Arielle Boulin-Prat en remportant à deux reprises « Des Chiffres et des Lettres » version British.

Cependant, sa carrière a été beaucoup moins glorieuse avec des passages à Preston, Northampton, York City. Sans grand succès.

Depuis sa retraite, ce défenseur central de métier aurait pu se reconvertir en maître des mots dans « Pyramides ».

Malheureusement pour lui, l’émission n’existe pas encore Outre-Atlantique.

En tout cas, il est une espèce en voie de disparition dans le foot.


Cette news Milan AC t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable